Derniers articles

Connexion

Bienvenue

La Fanfare de la Police Cantonale Jurassienne vous souhaite la bienvenue sur son site internet.

 

Nous espérons que vous aurez du plaisir à parcourir ce site et nous vous souhaitons une bonne visite

Planning des répétitions

 

Historique

 

C’est un avis de recherche bien particulier que lance, en ce jour du 4 février 1985, le sergent Frossard. Il est très motivé à rassembler une bonne poignée de ses collègues policiers pour concrétiser « sa petite idée » : fonder une fanfare au sein de la police cantonale jurassienne. Cette première démarche lui réussit, puisque ce n’est pas moins d’une vingtaine de mélomanes qui s’annoncent.

Une réunion de ces membres est organisée au restaurant « Les Rangiers » le 20 mars 1985. Quinze personnes sont présentes, quatre sont excusées (service oblige). Après une discussion bien nourrie, l’assemblée nomme par acclamation un comité de cinq membres dont le président Bernard Frossard. Cette même assemblée nomme également le directeur en la personne de Romain Voisard qui avait été contacté auparavant par Bernard Frossard pour accord de principe, et qui s’engage à diriger à titre d’essai jusqu’à la fin de l’année 1985.

L’essai fut concluant, puisqu’on le retrouve à la baguette pour la première production musicale « hors répétition » lors du rapport annuel du corps de police JU à Glovelier, le 17 janvier 1986.


Liste des membres fondateurs :

Beuchat Joseph, Beuret Joseph, Chappuis Bertrand*, Frossard Bernard (président), Girardin Raymond (vice-président), Guinans Daniel (caissier), Gurba Jean-Pierre, Hentzi Guy, Hotz Alexandre, Mahon Fabien, Maurer Daniel, Petignat Claude, Raval Gérard (membre assesseur), Riat Jämes, Spiess Jean-Pierre (sous-directeur), Thalmann Hubert, Theurillat Christian*, Varrin Roland (secrétaire), Villard Pierre*, Voisard Romain* (directeur).
[* = encore membre actif à ce jour]

Lors de la première assemblée générale, le 5 février 1986, en présence du commandant de la police Bernard Dula, il est décidé que la société porterait désormais le nom de : Fanfare de la Police Cantonale Jurassienne (FPCJ). Son uniforme est l’uniforme de gala de la gendarmerie jurassienne auquel il a été rajouté une fourragère rouge et blanche sur l’épaule gauche. Une grande partie des instruments est louée, le reste étant des instruments privés. Avant de pouvoir s’offrir une bannière, c’est celle du Corps de police qui est utilisée lors de sorties officielles.

Le 12 décembre 1986, M. le Ministre François Lachat, Chef du Département, approuve les statuts de la fanfare et la nomme Fanfare Officielle de la République et Canton du Jura.

Le 27 février 1987 la société compte 33 musiciens et le 4 avril de la même année, le 1er concert annuel est organisé à Undervelier. Le procès verbal de l’époque le résumait en trois mots : plaisir, satisfaction et réussite.

Le 24 février 1988 l’assemblée générale décide de faire porter l’uniforme au directeur, jusqu’ici en civil.

La fanfare se déplace à Saignelégier, le 19 mars 1988, à l’occasion de la journée des officiers militaires. Journée « chargée » pour certains musiciens qui ont alors troqué leur instrument de musique contre un instrument plus « percutant » afin de porter main forte à leurs collègues gendarmes pour disperser des manifestants quelque peu excités.

Le deuxième concert annuel, le 30 avril 1988 à Chevenez, est encore dans toutes les mémoires. En effet, durant cette production, un « sabotage » électrique plongeait la salle de concert dans l’obscurité totale. Mais comme la fanfare de la police est prévoyante, quelques minutes ont suffi pour mettre en route les compresseurs. Et les bougies, qui avaient été distribuées ici et là, ont permis de terminer la soirée dans une ambiance chaleureuse.

La première grande sortie hors canton est organisée les 18 et 19 juin 1988. La société se rend à Coire pour participer au Festival des Musiques Suisses de Police. Un moment très fort pour les musiciens jurassiens qui côtoient plus d’une quinzaine de formations comptant au total pas moins de 760 musiciens.

En 1989, le 3 juin plus précisément, la fanfare inaugure sa bannière à Bassecourt, entourée de sa marraine Danielle Voisard et de son parrain Martin Gigon. Après la partie officielle, rehaussée par les délégations des fanfares suisses de police, la société emmène ses invités à Undervelier pour assister à son concert annuel, troisième du nom.

Afin d’étoffer et de renforcer ses rangs, la fanfare, lors de son assemblée générale du 2 novembre 1991, décide d’accepter des membres extérieurs au corps de police.

Les 8 et 9 juin 1991, la fanfare est invitée au 10ème anniversaire de la Fanfare de la Police Cantonale Valaisanne à Sion. Un week-end plein de soleil et de gaieté.

C’est à Frauenfeld les 30 et 31 mai 1992 que la fanfare participe à son deuxième Festival des Musiques Suisses de Police. Sortie très appréciée et enrichissante pour tous les membres.

Une escapade à Londres est organisée du 17 au 20 septembre 1992. Sans les instruments mais avec des accompagnants. Un week-end prolongé pendant lequel certains ont pu tester des plats exotiques « indigestes ». En résumé des souvenirs impérissables (non pas comme certaines denrées).

Durant l’année 1993, deux sorties ont lieu à Neuchâtel. La première en bateau, le 1er mai, pour le 35ème anniversaire de l’IPA région JU/JB/NE. La deuxième en ville de Neuchâtel pour l’inauguration du BAP (bâtiment de la police)

Un bémol à la clé de l’année 1994 puisque le concert annuel n’est pas agendé. Un manque d’effectif et d’assiduité, quelques mois avant, en sont la cause.

Le concert annuel 1995 a lieu à Delémont. Celui de 1996 à Courtemaîche, avec la participation de la Fanfare de la Police Cantonale Valaisanne.

Les 20 et 21 juin 1998 la société se rend au 1er Festival Romand des Fanfares de Police à Lausanne. Un très long défilé sous un soleil de plomb n’est pas venu à bout de la bonne humeur.

C’est lors du concert du 27 mars1999 à Cornol, que la fanfare introduit dans ses rangs la cornemuse. Cet ensemble unique en son genre permet d’interpréter, en plus, un répertoire bien spécifique lors de prestations. La participation de notre ensemble à la Fête des Vendanges à Neuchâtel le 1er octobre 2000 fut très appréciée par le nombreux public qui n’a pas ménagé ses applaudissements.

Si la neige tombait à gros flocons le 21 avril 2001 lors de l’inauguration de « La Petite Gilberte » à Courgenay, le soleil était bien présent dans les cœurs.

Déplacement à Saulcy le 26 août 2001 pour donner concert dans le cadre du Giron des fanfares des Franches-Montagnes.

Le 13 octobre de cette même année, la Fanfare de la Police Cantonale Valaisanne nous accueille à Savièse pour fêter dignement son 20ème anniversaire.

Participation les 15 et 16 juin 2002 au Festival des Musiques Suisses de Police à Zürich. Immense succès et vifs applaudissements lors du défilé en ville dans notre formation « cornemuses-brass-et-tambours ».

18 et 19 juin 2005, 20ème anniversaire de la FPCJ. Organisation du 2ème Festival Romand des Fanfares de Police. Inauguration des nouveaux uniformes. C´est sous un soleil de plomb que la Fanfare de la Police Cantonale Jurassienne a organisé cette manifestation à la salle des fêtes d´Alle, après plus de deux ans et demi de préparation. Ce fut une réussite sur tous les points.

La Fanfare de la Police Cantonale Jurassienne se souviendra sans doute de sa participation au Festival international de musiques et chœurs de police en juin 2007 à Prague.

Durant de nombreuses années, la société a cherché un endroit pour répéter. Son but était d'avoir son propre local de répétition.

En début d'année 2008, la fanfare a l'opportunité de récupérer les cabanes de l'A16, servant de cantine au chantier et sises à Porrentruy. Après avoir trouvé et acheté un terrain en zone industrielle de Courgenay, les permis sont demandés pour reconstruire ces baraquements sur le site. Finalement, les week-ends du 30/31 mai 08 et 6/7 juin 08, les baraques étaient démontées à Porrentruy et immédiatement remontées à Courgenay. Ce ne sera qu'après 18 mois de travaux et plus de 8'000 heures de bénévolat des membres de la société que la fanfare pourra emménager dans ses nouveaux locaux. En octobre 2009, la société est prête à répéter dans son local de répétition. L'inauguration a quant à elle eu lieu le samedi 25 septembre 2010.

Ces locaux sont dotés d'un chauffage central, d'une salle pouvant accueillir jusqu'à 120 personnes, d'une cuisine professionnelle ainsi que de sanitaires modernes. Il y a les tables et toute la vaisselle pour 120. Le bâtiment est loué pour des anniversaires, fêtes de famille, etc.

Durant ses vingt-cinq années d’existence, la FPCJ, en plus des sorties et prestations relatées ci-dessus, a régulièrement animé de nombreuses cérémonies telles que : promotions, assermentations, rapports annuels, inaugurations, anniversaires, etc.

 

Présidents et directeur durant ces vingt-cinq premières années :


Présidents :

Bernard Frossard de 1985 à 1991
Roland Varrin de 1991 à 1995
Claude Petignat e.r. de 1995 à 1996
Bernard Frossard de 1996 à 1998
Pierre Villard depuis 1998

Directeurs :

Romain Voisard de 1985 à 2006
Rahpaël Choffat de 2006 à 2009
Rodrigo Carneiro Da Silva depuis 2009

LegetøjBabytilbehørLegetøj og Børnetøj